L'hydromel de Paris... élevé en fûts de chêne, sous Paris

ou le mariage entre le travail des petites parisiennes et de l'homme

 

Audric de Campeau, apiculteur passionné - www.lemieldeparis.com - a commencé à planter à 15 ans, selon la méthode champenoise.  Cuves et pressoirs ont très vite cotoyé extracteur et enfumoir dans la grange !

C'est donc tout naturellement que lui est venue l'idée de réaliser une production limitée et très qualitative d'Hydromel de Paris, élevé en fûts de chêne, dans des carrières parisiennes, et sous le modèle d'un grand Sauternes. Faire le choix d’un élevage en fûts permet un gain en tanins et donc une protection supplémentaire du vin, gage de longue garde. Un vin de miel de qualité se construit patiemment.